dimanche 10 décembre 2017

Je suis en colère contre le Père Castor

Je ne suis pas en colère  contre le "vrai" Père Castor, celui qui défendait les idées de l'Ecole Nouvelle, celui qui vient de gagner les honneurs de l'Unesco. Même si certains titres peuvent être critiqués de nos jours pour l'image qu'ils donnent de ces "bonnes ménagères" que sont Poulerousse, la Vieille de Roule Galette, ou cette jeune fille qui fait des gâteaux et joue très bien du piano, bonne à marier donc, dans La plus mignonne des petites souris.  Ces petits albums par ailleurs plein de finesse, ont 70 ans, et toujours autant de succès auprès des jeunes enfants. Personnellement  je ne me prive pas de faire remarquer, quand je lis un album du Père Castor à un enfant, que le vieux exagère de ne passe se lever de son fauteuil pour balayer ou faire la galette, que Poulerousse est rusée et courageuse, et que le la petite souris n'a pas besoin de son papa pour se trouver un amoureux…Tu sais c'est un histoire qui date de quand j'étais petite, maintenant ce n'est plus pareil…

Ah oui, ce n'est plus pareil ! Les petites filles ne sont pas de futures maîtresses de maison, mais pas des "petites filles" non plus, elles sont devenues des princesses. Les petits garçons ne sont pas des princes, eux, je ne sais pas pourquoi …


Ces livres du Père Castor bien mis en évidence dans "mon" magasin Leclerc, ne sont pas tout récents. Peut-être (sûrement, j'espère) d'autres que moi se sont émus lors de leur édition en 2011. Mais là nous sommes presque en 2018, secoués par les confidences de nombre de femmes harcelées… Et que fait Flammarion ? Il publie des livres roses et bleus, avec un choix de contes pour chaque sexe.
Et que fait Leclerc ? Il se fait une image responsable -encourageant les jeunes parents à offrir et lire des albums à leurs enfants- en mettant ces livres sexistes en tête de gondole. 

Et sur quels critères décide-t-on des contes "pour filles" (pardon, pour "princesses") et "pour garçons"? Résumé de la FNAC pour ces albums :
"57 histoires tendres, amusantes, féériques, remplies d'émotions et de rires."
ou "Des histoires mettant en scène des petits rois, des géants, des chevaliers et des dragons, de grands et petits loups, mais aussi des petits garçons intrépides ou rêveurs : des héros pleins de tendresse... "
Bon, les petits garçons ont droit aussi à la tendresse, mais par exemple Boucle d'or et les 3 ours, c'est pour les filles. 

Le livre rose présente "une histoire à lire chaque soir à toutes les petites princesse". pour  le bleu, il y a 2 versions, soit ""une histoire à lire chaque soir à tous les petits garçons", soit "pour lire le soir avec ses amis". 







Alors quand on a une fille et un garçon, on lit quoi ? À qui ?
Je suis en colère…


Aucun commentaire:

Publier un commentaire